Envie de faire une activité qui vous permette de vous dépenser avec un max de sensations, mais le temps vous manque ! Alors, le ski-nautique est fait pour vous. En ne prenant qu'une demi-heure de votre temps, vous allez faire fonctionner tout les muscles de votre corps et emmagasiner un maximum de sensations tout en étant à l'air libre.

Venez glisser à l'aube avant d'aller travailler, lors d'une pause durant la journée, après le travail au couché du soleil ou tout simplement lors d'une de vos journées de repos. Seul ou entre amis, vous allez apprécier ce moment où, on est à Nouméa, mais en même temps loin de Nouméa.

Vous en avez jamais fait. Pas de soucis, la sortie de l'eau est garanti à 99.99 % dès la première séance, en wakeboard et bi-ski.

Le mât de wakeboard qui équipe le bateau, permettra aux plus aguerris, d'avoir d'excellentes sensations lors des sauts.

L'encadrement et le pilotage, effectué par Dimitri, Brevet d'Etat en ski-nautique, avec un passif de plus de 25 ans d'encadrement, et une pratique de la discipline depuis plus de 40 ans, vous permettra de progresser en toute sérénité, avec une pédagogie adaptée à vos attentes.

Donc, ne perdez plus de temps, faites le grand saut, le ski-nautique et le wakeboard sont fait pour vous !

 

Le wakeboard est actuellement une des disciplines en ski-nautique la plus pratiquée, car elle se rapproche très fortement du kitesurf et du snowboard, à la différence que là vous êtes tracté par un bateau.

Très facile d'accès, elle permet rapidement de glisser et d'apprendre à se diriger, pour ensuite pouvoir s'attaquer à ses premières figures ou sauts de vagues.

Elle a l'avantage aussi, pour les personnes qui ont du mal lors de l'apprentissage de la sortie de l'eau en kitesurf, d'apporter une approche différente qui facilitera par la suite la sortie en kitesurf.

 

La sortie de l'eau est garantie à 99.99% dès la première séance.

 

Le bi-ski sont à l'origine du ski-nautique. Elle a été la première activité de glisse tractée. Elle se rapproche très fortement du ski alpin. le gros avantage, l'activité peut se pratiquer même avec un plan d'eau agité.

Très facile d'accès, elle permet très rapidement de glisser et de se diriger. Les bi-ski ouvrent la porte ensuite à tout un tas d'autres pratiques : Mono-ski, ski de figures, saut de tremplin (pour cette dernière non praticable en Nouvelle-Calédonie).

La sortie de l'eau est garantie à 99.99% dès la première séance.

Le mono-ski, discipline reine en sensation et dépense physique, se pratique comme son nom l'indique sur un seul ski, les deux pieds l'un derrière l'autre, traxé par le bateau à une vitesse comprise entre 36 à 58 km/h.

Il est préférable, d'avoir appris à faire des bi-ski avant de faire du mono-ski. Souvent plusieurs séances sont nécessaires avant de maîtriser la sortie de l'eau.

 

Mais après, c'est le Graal une fois que l'on sait sortir de l'eau. Aucune activités physique n'est aussi intense sur un si court laps de temps (7 à 10 minutes pour être HS).